PARA- : Définition de PARA- (2023)

PARA- : Définition de PARA- (1)
PARA- : Définition de PARA- (2)

9e édition

PARA- : Définition de PARA- (3)

8e édition

PARA- : Définition de PARA- (4)

4e édition

PARA- : Définition de PARA- (5)

Francophonie

PARA- : Définition de PARA- (6)

attestations

PARA- : Définition de PARA- (7)

(1330 - 1500)

PARA- : Définition de PARA- (8)

PARA- : Définition de PARA- (9)

PARA- : Définition de PARA- (10)

PARA- : Définition de PARA- (11)

  • PARA-, élément formant
  • PARA-, élément formant
  • PARA-, élément formant

PAR(A)-1,(PAR-, PARA-) élém. formant

Élém. tiré du préf. gr. π α ρ(α)-, lui-même de la prép. π α ρ α ́ «auprès de, à côté de», entrant dans la constr. de nombreux subst. et adj., et exprimant l'idée de proximité soit par contiguïté, soit par ressemblance avec ce que désigne le 2eélém.

A. − [Exprime l'idée de contiguïté, de proximité spatiale ou d'appartenance à un domaine proche]

1. (Qui est, ce qui est) à côté de (ce que désigne le 2eélém.).

a) [Le 2eélém. est un adj. ou un subst.] V. parathyroïde et aussi:

paraxial,-iale, -iaux, para-axial, -iale, -iaux , adj.,opt. [En parlant d'un rayon lumineux] Voisin de l'axe optique. Image paraxiale. ,,Image correspondant à des points A situés tout près de l'axe`` (Prat, Opt., 1962, p.152).

paracardiaque , adj.,anat. ,,Qui est adjacent au coeur`` (Méd. Biol. t.3 1972).

paradentaire , adj.Situé près d'une dent. Abcès paradentaire. Malassez éclaircit le rébus des tumeurs du maxilliaire, en établissant leur histogénèse à partir des débris paradentaires (Ce que la Fr. a apporté à la méd.,1946, p.156).

paramastite , subst. fém.,pathol. ,,Nom donné à toutes les inflammations développées autour du sein`` (Garnier-Del. 1972).

paraphlébite , subst. fém.,pathol. Inflammation du tissu conjonctif qui entoure une veine; dénomination souvent appliquée, à tort, à la phlébite des veines superficielles ou à la phlébite variqueuse (d'apr. Garnier-Del. 1972, s.v. périphlébite). Synon. périphlébite (s.v. péri-).

b) [Le 2eélém. est un élém. formant issu du gr.] V. parentéral, paramètre2et aussi:

paraglosses , subst. fém. plur., zool. ,,Appendices membraneux, divergents et garnis de poils, qui ont l'apparence d'oreillettes ou de petits pinceaux aplatis, et que certains insectes, surtout les carnassiers, portent à la base de leur langue, au nombre de deux, un de chaque côté`` (Bouillet 1859). Chez les Mellifères (...) où elle est simple, la languette est beaucoup plus longue et plus large que les paraglosses (E. Perrier, Zool.,t.1, 1893, p.1157).

paragnathes , subst. masc. plur., zool. Appendices placés entre les mandibules et les maxilles chez certains insectes. Dans les formes parasites, les mandibules se transforment d'ordinaire (...) en deux stylets propres à percer les téguments, enfermés dans une sorte de trompe conique constituée par la lèvre supérieure et les paragnathes (E. Perrier, Zool.,t.1, 1893p.891).

2.

a) [Comme circonstant d'un procès exprimé par le 2eélém., qui est un élém. formant issu du gr.] À côté. V. paramètre1et aussi:

parabiose (-biose «fait de vivre», du gr. -β ι ω σ ι ς de β ι ο ́ ω «je vis»), subst. fém., biol. 1. ,,Association de deux ou de plusieurs organismes qui se développent simultanément, mais dont l'un seulement jouit d'une vie qui lui est propre`` (Garnier-Del. 1972). 2. ,,Greffe unissant l'un à l'autre des organismes entiers`` (Garnier-Del. 1972). Si l'on greffe l'un sur l'autre, en parabiose, des embryons de sexes différents, on constate que les glandes du co-jumeau mâle exercent une action sur les glandes du co-jumeau femelle (Cuénot, J. Rostand, Introd. génét.,1936, p.44).

paragenèse, paragénèse , subst. fém., géomorphol. ,,La paragénèse des roches métallogéniques est l'ensemble des minéraux qui y sont associés`` (La Terre, 1959, p.930 [Encyclop. de la Pléiade]). Le concept de paragenèse, ou associations de minéraux ayant une communauté d'origine (Breithaupt, 1849) s'est enrichi au XIXesiècle de nombreuses observations et de données expérimentales (Hist. gén. sc.,t.3, vol. 2, 1964, p.485).

Paragénétique , adj.Relatif à la paragenèse. Des classifications paragénétiques ont été élaborées (...); celle de I. Kostov (1954) cherche à relier d'une manière générale les principes géochimiques, cristallochimiques et génétiques (Hist. gén. sc.,t.3, vol. 2, 1964, p.485).

Rem. Paraphyses (adapté du gr. π α ρ α ́ φ υ σ ι ς «rejeton, ramification»), subst. fém. plur., bot. ,,Tubes membraneux (...) qui, dans les Mousses, sont entremêlés soit avec les organes mâles, soit avec les organes femelles, et qui dans les Champignons, sont mêlés aux thèques renfermant les graines`` (Bouillet 1859). Les filaments fertiles qui portent les asques sont intimement mélangés à d'autres filaments renflés qui constituent les paraphyses (Brumpt, Parasitol., 1910, p.707). Des paraphyses, cellules stériles, de taille inférieure à celle des basides (Plantefol, Bot. et biol. végét., t.2, 1931, p.150).

b) [Comme caractérisant l'opération exprimée par le formant qui suit: intellectuellement à côté, non correctement] (d'apr. Cottez 1980):

parachronisme (-chronisme, du gr. χ ρ ο ́ ν ο ς «temps»), subst. masc.,,Espèce d'anachronisme qui place un événement plus tard qu'il ne doit être placé`` (Bouillet 1859). [Pygamon] parlait de Verlaine, de Baudelaire, de Banville, accumulant les parachronismes. Une gélatine le rendait inabordable, et (car il professa l'enthousiasme) on ne pouvait comprendre comment ce somnambule prenait contact avec le dehors (Cocteau,Potomak,1919, p.219).

B. − [Exprime l'idée de ressemblance plus ou moins prononcée, souvent trompeuse, de marginalité ou même d'anomalie]

1. (Qui est, ce qui est) non proprement, marginalement (ce que désigne le 2eélém., adj. ou subst. le plus souvent).

a) BIOL., PATHOL.

BIOL. V. paratyphique et aussi:

paracolibacille , subst. masc.,,Groupe de bacilles gram-négatifs courts, mobiles, trouvés dans les eaux, le sol et l'intestin de l'homme et des animaux`` (Méd. Biol. t.3 1972). Le groupe des bacilles paratyphiques ou paracolibacilles (Macaigne,Précis hyg.,1911, p.225).

PATHOL. V. paratyphoïde et aussi:

paracholéra , subst. masc.Maladie dont les symptômes rappellent ceux du choléra. On connaît quelques rares épidémies de paracholéra (Ruffer, Crendiropoulo dsNouv. Traité Méd.fasc. 31927, p.405).

paradiabète , subst. masc.,,Présence de glucose dans l'urine, liée à un trouble glycorégulateur non diabétique`` (Méd. Biol. t.3 1972).

Paradiabétique , adj.Relatif au paradiabète. Il existe dans la maladie de Bouillaud et la polyarthrite chronique des perturbations de la glycémie de type paradiabétique que décèle le laboratoire et qui sont sans spécificité (Ravault, Vignon,Rhumatol.,1956, p.9).

parafrénésie, paraphrénésie , subst. fém., vx. ,,Délire que l'on supposait dépendre de l'inflammation du diaphragme; (...) inflammation même de ce muscle`` (Littré-Robin 1865). La frénésie (...) dépend de l'inflammation du cerveau, et surtout de ses membranes, comme le prouve l'ouverture des cadavres; mais quelquefois elle peut être symptomatique et accompagner l'inflammation de quelque viscère ou la fièvre ardente. On a donné à cette dernière espèce le nom de parafrénésie (Geoffroy,Méd. prat.,1800, p.101).

parasyphilis , subst. fém.,,Manifestations tardives observées chez les sujets atteints de syphilis`` (Méd. Biol. t.3 1972). Le prétendu rétrécissement syphilitique du rectum a été distrait de la pathologie syphilitique (...) par Jersild (...). Et la conception de la parasyphilis mérite une révision complète (Ce que la Fr. a apporté à la méd.,1946, p.123).

Parasyphilitique , adj.Entraîné par la syphilis, sans être de nature syphilitique. Manifestations parasyphilitiques, c'est-à-dire que la syphilis provoque, mais qu'elle ne crée pas de toutes pièces (J. Darier et E. Rist inG.-M. Debove et Ch. Achard, Man. de méd., 1897, IX, p.369-70ds Quem. DDL t.8).

paratuberculose , subst. fém.,,Toute affection simulant la tuberculose par sa symptomatologie`` (Méd. Biol. t.3 1972).

Paratuberculeux, -euse , adj.,,Qui se rapporte à la paratuberculose; qui a des rapports indirects avec la tuberculose`` (Méd. Biol. t.3 1972). Sous le nom de Bacille paratuberculeux, on désigne une Bactérie voisine du Bacille de la tuberculose, présentant les mêmes caractères morphologiques que lui (...) mais de culture aisée sur milieux variés et d'un pouvoir pathogène nul ou restreint, incapable en tout cas de causer la tuberculose (Bot.,1960, p.67 [Encyclop. de la Pléiade]).

b) Domaines divers

[Les mots constr. sont des subst.] V. parapsychologie et aussi:

para-hôtellerie , subst. fém.,,Formule appliquée surtout dans les stations de tourisme et de sports d'hiver, et qui combine la location de studios ou d'appartements avec certaines prestations de caractère hôtelier`` (Gilb. 1980).

paralangage , subst. masc., ling. ,,Moyens auxiliaires de la parole qui ajoutent à la valeur communicative du message parlé et parfois y suppléent: gestes, regard, mimique, expression de la physionomie, etc.`` (Morf. Philos. 1980).

paraliturgie , subst. fém., relig. Célébration religieuse, en marge de la liturgie, destinée à un large public ou à un public d'enfants, dans un but de pédagogie et d'initiation. Une création de paraliturgies ou liturgies du seuil. Si le fidèle lui-même est étranger à la liturgie, il faut lui réapprendre les choses les plus simples (Philos., Relig., 1957, p.50-1).

paraphysique , subst. fém.Étude des phénomènes physiques réputés paranormaux. L'investigation du domaine controversé de la paraphysique incombe désormais au parapsychologue; il portera, sur chaque cas nouveau réputé paranormal, un jugement, il décèlera la fraude, la tromperie (Amadou,Parapsychol.,1954, p.72).

[Les mots constr. sont des adj.] V. parafiscal, paramagnétique, paramilitaire, paranormal et aussi:

para-agricole. En marge de l'agriculture, parallèle à l'agriculture. Le domaine para-agricole (L'Express,1977ds Équivalences, t.9, 1978, no1).

parachimique. En marge de la chimie, parallèle à la chimie. Les industries chimiques et parachimiques (huiles et savons) (M. Benoist, Pettier, Transp. mar.,1961, p.215).

paracommercial, -iale, -iaux En marge du commerce, parallèle au commerce. La condition de ce dépôt est généralement que le film ne fera pas l'objet d'une exploitation commerciale ou paracommerciale (L'Hist. et ses méth.,1961, p.1175).

para-étatique. Qui existe ou agit parallèlement aux États, mais sans être dans leur dépendance. L'extension considérable des ressources redistribuées par l'État et les organismes para-étatiques ont placé la France du côté où les mouvements sociaux qui veulent changer la vie l'emportent sur les forces politiques qui veulent avant tout s'emparer du pouvoir d'État (Le Nouvel Observateur,22 mai 1978,p.57, col. 1)

paragouvernemental, -ale, -aux. Qui exige ou agit en marge du gouvernement. Intervention d'organismes paragouvernementaux (Univers écon. et soc.,1960, p.34-3).

para-hôtelier, -ière. Qui concerne les activités existant en marge de l'hôtellerie et qui relèvent de la para-hôtellerie. Pour le bonheur, le sport et le farniente, cette unité para-hôtelière a été complétée par un grill, un traiteur, un bar, une piscine et des tennis (L'Express,12 janv. 1980, p.80, col. 3).

para-littéraire. Relatif à des activités annexes à la littérature. Dans le livre, souvent bon, que les trente-huit membres de l'Académie Française viennent de rédiger au sujet du troisième centenaire, et où presque toutes les professions littéraires ou para-littéraires sont convoquées (A. Thibaudetin Nouv. r. fr.,no263, août 1935, p.248 ds Quem. DDL t.12).

paramédical, -ale, -aux. 1. Qui se consacre aux soins, au traitement des malades sans faire partie du corps médical. Les effectifs du personnel tant médical que paramédical sont fonction du nombre des malades ou blessés et de la nature des syndromes traités (Organ. hospit. Fr.,1957, p.38).Empl. subst. Une relation suivie avec les entraîneurs, un rapport constant avec les médecins fédéraux, un travail conjoint avec les paramédicaux qui entourent les athlètes (Le Monde,22 déc. 1982, p.12, col. 2).2. Relatif aux soins, aux traitements des malades, sans appartenir au domaine médical proprement dit. Enseignement paramédical; frais paramédicaux. On compte actuellement plus de 100 000 termes médicaux ou paramédicaux, et leur liste s'allonge chaque jour (Bariéty, Coury,Hist. méd.,1963, p.811).

paraphysique. [En parlant d'un phénomène physique] Réputé paranormal. La méthode d'observation des phénomènes dits «physiques» ou «paraphysiques» (Amadou,Parapsychol.,1954, p.77).

parapsychique. [En parlant d'un phénomène psychique] Réputé paranormal. Les phénomènes parapsychologiques (ou parapsychiques, en prenant le terme psychique dans son sens véritable) sont souvent dits aussi supranormaux ou paranormaux (Amadou,Parapsychol.,1954p.44).

parapublic, -ique. En marge du secteur public, parallèle au secteur public. Le contrôle financier qui porte sur un nombre considérable d'organismes des secteurs public, parapublic et privé (Activ. serv. Trésor publ.,1959, p.17).

para-scolaire. En marge de l'école, parallèle à l'école. L'école et la vie para-scolaire provoquent une fatigue musculaire et nerveuse semblable à celle des adultes (Le Point,14 juin 1976, p.31, col. 2).

parasémantique , ling. Qui comporte des connotations en marge de la sémantique. Bally, considérant les signes dans la langue (dans la grammaire et le dictionnaire) constate qu'ils sont porteurs d'une signification qui est un concept et en même temps de valeurs parasémantiques (Guiraudds Langage,1968, p.452).

parastatal, -ale, aux, (-statal, du lat. status «État»),admin. (notamment en Belgique). Synon. de semi-public.Des organisations parastatales telles que les chambres de métiers (Univers écon. et soc.,1960, p.10-13).

2. (Qui, ce qui se présente ou se produit) de façon différente (de la réalité exprimée par le 2eélém.) par suite d'une variation, d'une modification ou d'une anomalie.

a) [Le 2eélém. est un subst.]

BIOLOGIE:

paraprotéine , subst. fém.Variété de protéine anormale appartenant au groupe des immunoglobulines, et dont la structure ne diffère guère de celle des immunoglobulines normales (d'apr. Garnier-Del. 1972).

parasexualité , subst. fém.,,Mode de reproduction particulière à certaines souches bactériennes`` (Neyron 1970).

Parasexuel, -elle , adj.Relatif à la parasexualité. Les travaux récents (...) ont même établi qu'il existait chez un penicillium un processus parasexuel, équivalant au sexuel par les résultats, mais (...) s'accomplissant suivant un mode tout à fait extraordinaire (Hist. gén. sc.,t.3, vol. 2, 1964, p.795).

PATHOL. V. paramnésie et aussi:

parakératose , subst. fém.,,Altération de la kératinisation normale de l'épiderme, caractérisée par la disparition de la couche granuleuse, avec conservation des noyaux dans la couche cornée`` (Méd. Biol. t.3 1972). La parakératose des épithéliomas malpighiens, les graisses de certains sarcomes (...) en sont des exemples courants (Roussy dsNouv. Traité Méd.fasc. 5, 21929, p.400).

b) [Le 2eélém. est un élém. formant issu du gr.]

BIOLOGIE:

paragenèse , subst. fém.,,Modification du développement embryonnaire provoquée artificiellement à des fins expérimentales`` (Méd. Biol. t.3 1972). Supra A 2 a.

PATHOL. V. paragnathe (s.v. -gnathe) et aussi:

paracéphale (-céphale, du gr. κ ε φ α λ η ́ «tête»), adj. et subst.,,Monstre paracéphalien dont la tête, bien qu'atrophiée, a encore une face distincte avec une cavité buccale et des organes des sens rudimentaires, et chez lequel les membres thoraciques sont présents`` (Méd. Biol. t.3 1972).

paracousie (-acousie, du gr. α ̓ κ ο υ ́ ε ι ν «entendre»), subst. fém.,,Anomalie dans la perception des sons dont la tonalité ou l'intensité peuvent être inexactement perçus`` (Lafon 1969). Les physiologistes médecins distinguent la P[aracousie, audition par contact, ou perception des vibrations sonores par l'ébranlement de surfaces éloignées de l'oreille] de Weber, audition par contact, et la P[aracousie] de Willis, qui est l'exaltation de l'audition aérienne dans les milieux en trépidation, voiture, chemin de fer, etc. (Brenet,Dict. prat. et hist. mus.,1926, p.335).

paraglosse , subst. fém.,,Gonflement de la langue qui est quelquefois tellement déformée qu'elle semble renversée dans le pharynx`` (Littré-Robin 1858). Supra A 1 b.

paragnosie (-gnosie, du gr. γ ν ω σ ι ς «connaissance»), subst. fém.,,Erreur de perception`` (Méd. Biol. t.3 1972).

parakinésie (-kinésie, du gr. κ ι ́ ν η σ ι ς «mouvement»), subst. fém.,,Défaut de coordination dans les mouvements volontaires`` (Garnier-Del. 1972).

paralexie (-lexie, du gr. λ ε ́ ξ ι ς «mot»), subst. fém.,,Trouble de la lecture dans lequel le malade substitue des mots vides de sens aux mots du texte`` (Garnier-Del. 1972).

paramusie (-musie, du gr. μ ο υ σ α «muse»), subst. fém.,,Trouble de la faculté musicale qui permet encore au malade de chanter, mais en se trompant sur les temps et les intervalles`` (Garnier-Del. 1972). Les paramusies dues à des associations morbides devenues plus ou moins indissolubles (Combarieu,Mus.,1910, p.242).

paraphasie (-phasie, du gr. φ α ́ σ ι ς «parole»), subst. fém.Trouble de l'utilisation des mots, dans lequel les signifiants ou les signifiés sont employés de façon incohérente. Troubles de l'intention verbale, comme dans la paraphasie littérale, où des lettres sont omises, déplacées ou ajoutées, et où le rythme du mot est altéré (Merleau-Ponty,Phénoménol. perception,1945, p.227).

paraphémie (-phémie, du gr. φ η ́ μ ι «je parle»), subst. fém.,,Trouble du langage parlé caractérisé par la confusion des mots`` (Garnier-Del. 1972).

paraphonie , subst. fém.,,Trouble de la phonation, caractérisé par de la discordance dans l'émission des sons`` (Garnier-Del. 1972).

paraphrénie (-phrénie, du gr. φ ρ η ́ ν «esprit»), subst. fém.,,État mental pathologique où coexistent, d'une part, des constructions délirantes fantastiques, d'autre part, la conservation de la lucidité et de l'adaptation au monde réel`` (Garnier-Del. 1972).

paratonie (-tonie, du gr. τ ο ́ ν ο ς «tension»), subst. fém.,,Anomalie de la contraction musculaire dans laquelle le muscle, au lieu de se relâcher (...) se contracte plus ou moins`` (Garnier-Del. 1972). Une variété d'hypertonie musculaire diffuse, en rapport avec les mouvements intentionnels et aboutissant à l'impossibilité de réaliser volontairement la résolution musculaire (...), ce dernier caractère (paratonie) se présentant comme une catatonie où le muscle se contracte dans la mesure de l'effort volontaire pour le relâcher (Mounier,Traité caract.,1946, p.203).

Rem. Paragrammatisme (adapté du b. lat. paragramma, -atis «faute de copiste», lui-même du gr. π α ρ α ́ γ ρ α μ μ α, -α τ ο ς «mot dénaturé par plaisanterie»), subst. masc. ,,Trouble du langage caractérisé par l'incapacité d'employer les mots avec leur sens réel et dans leur ordre normal à l'intérieur des phrases, et par l'usage d'expressions bizarres ou de néoformations verbales issues de racines correctes mais perverties par une flexion ou une composition fautives, sans atteindre l'agrammatisme complet`` (Méd. Biol. t.3 1972). Dans le contexte des aphasies dites, à l'époque, sensorielles, c'est Karl Kleist qui a signalé, le premier, certaines altérations syntaxiques sous le nom de paragrammatisme (...). Si les structures syntaxiques sont disponibles, leur usage est perturbé, entraînant une incohérence grammaticale (Linguistique. Paris 1976 no2, p.33).

Prononc. et Orth.: [paʀa]. Mots constr. gén. soudés devant cons.; prennent le trait d'union devant voy. ou h muet. Hist. et Vitalité. Par(a)- entre dans de nombreux termes empr. au gr. le plus souvent par l'intermédiaire du lat. (paracentèse, paragraphe, paranymphe, parasite, parenthèse, parhélie; paralogisme, paranoïa) ou adaptés du gr. (paragrammatisme, paraphyse, parotide). Il apparaît comme élém. formant dans le système morphol. fr. à partir du xviies. (parachronisme) et, aux xixeet xxes., il sert à constr. de nombreux termes du vocab. méd. et biol. Au xxes., le 2eélém. est souvent empr. au vocab. de la lang. cour. (para-hôtellerie, paraliturgie; paragouvernemental, paramédical) et les mots ainsi constr. sont très nombreux, sans compter beaucoup de créations libres; mais ils apparaissent surtout dans la lang. techn., admin., ou dans celles de certains milieux professionnels. Bbg. Dossiers de mots: tourisme... Néol. Marche. 1979, no10, p.91 (s.v. para-hôtelier). _ Quem. DDL t.8 (s.v. parasyphilitique), 13 (id.).

FAQs

What word is enough? ›

Enough is an adjective that describes something that is adequate for an intended purpose. Enough is also used as an adverb to mean sufficiently or fully. Enough also has senses as a pronoun and an interjection. Enough describes something as being adequate or sufficient.

What word means just enough? ›

Some common synonyms of enough are adequate, competent, and sufficient.

What is another way to say not enough? ›

1 inadequate, scanty, deficient.

What is enough used for? ›

Enough is a determiner, a pronoun or an adverb. We use enough to mean 'as much as we need or want'.

Has enough meaning? ›

If you say that you have had enough, you mean that you are unhappy with a situation and you want it to stop.

Am I enough meaning? ›

“I am enough” means to accept your flaws whole-heartedly. Without self-acceptance, you will always be struggling with your identity. But when you know you are enough, you can finally be at peace with your flaws, imperfections, and mistakes. What is this?

What is opposite of enough enough? ›

Opposite of a sufficient amount of. insufficient. inadequate. limited.

What is enough already mean? ›

DEFINITIONS1. used for saying that you want something to stop. Enough already!

How much enough is enough meaning? ›

used to say that one wants something to stop because one can no longer accept or deal with it. I don't mind lending her a bit of money now and then, but enough is enough!

What is more than enough means? ›

proverb Having more of something than is required is excessive and unnecessary.

Is not Enough example? ›

The phrase “not enough” is obviously a negative form of that – and it shows that things are not satisfactory! For example: “There is not enough bread for the entire group to eat.” It is usually used to indicate that the level is less than satisfactory – it would not be used if it was in excess.

What is another word for good enough? ›

What is another word for good enough?
adequatesatisfactory
acceptableOK
fairdecent
tolerablereasonable
okayaverage
212 more rows

Can't get enough of you meaning? ›

I can't get enough (of something/someone)!: I really love, I want to keep experiencing/seeing (something/someone)! idiom. This expression can sometimes be used sarcastically.

What is enough example? ›

Example Sentences

Adverb I couldn't run fast enough to catch up with her. She's old enough to know better.

How do you use enough examples? ›

We normally only use enough of when it is followed by a determiner or a pronoun (a/an/the, this/that, my/your/his, you/them, etc.). There isn't enough of that bread to make sandwiches for everyone. I've seen enough of his work to be able to recommend him. There's enough of us to make a difference.

Is enough is enough a sentence? ›

The time for that has now gone; and enough is enough. They have high bills for heat, light and power and when the rate demands arrive they say that enough is enough. I have to say firmly that enough is enough. After seven years of membership, enough is enough.

What is too and enough? ›

Remember that 'too' means that it's more than the necessary amount. 'Enough' is the necessary amount, it's the exact amount. And 'not enough' is less than the necessary amount.

Which is enough for me meaning? ›

Sufficient to suit one's needs without needing to be perfect. I hope these snacks are good enough for our guests. This dress is good enough for me—I don't need anything fancy. See also: enough, for, good.

Could get enough meaning? ›

DEFINITIONS1. to like something very much and want a lot of it.

What is woman enough? ›

Definition of 'woman enough to/for'

If you say that a woman is woman enough to do something, you mean that she has the necessary courage or ability to do it. She is woman enough to maintain her own identity.

How do you know you're enough? ›

You will feel refreshed. When you love yourself, you feel a sense of contentment inside you. You don't judge yourself anymore, and you embrace being compassionate towards your own self. You stop living rigidly; gone are the days when you punish yourself and compare yourself to others.

Does God Say I Am Enough? ›

Even though I am not enough in my own strength, I am enough because God says I am enough. It's precisely because we are not good enough for God that God sent His Son Jesus on a rescue mission to save us. That is why we needed of a Savior.

How can I improve my clear Speaking? ›

How can I improve my speech clarity?
  1. Take deep breaths. Breathing is essential to producing a stronger voice and speaking. ...
  2. Adopt a good posture. A bad posture will affect not only your musculoskeletal system but also your speech clarity. ...
  3. Use a mirror. ...
  4. Swallow excess saliva. ...
  5. Watch your pitch. ...
  6. Speak slowly.
22 Nov 2021

How can I talk more fast? ›

Speed Talking Tips
  1. Start with tongue twisters.
  2. Enunciate well.
  3. Breathe deeply.
  4. Control the breath.
  5. Breathe less during the course of your read to leave more room for words.
  6. Find a rhythm to it.
  7. Phrase carefully.
  8. Being cautious with multisyllabic words.
7 Jan 2022

How can I improve my speaking by myself? ›

WAYS TO PRACTICE ENGLISH SPEAKING ALONE
  1. Teach yourself a speech or monologue. ...
  2. Memorize your favorite song, and sing it! ...
  3. Memorize a poem that speaks to you. ...
  4. Have a discussion with yourself. ...
  5. Dictate your ideas instead of writing them down. ...
  6. Use the Rubber Duck Method. ...
  7. Use a voice recording app. ...
  8. Record yourself speaking on video.
28 Sept 2020

What is the meaning not enough? ›

: not sufficient : inadequate insufficient funds especially : lacking adequate power, capacity, or competence insufficient bandwidth.

How do you use not enough? ›

We use not enough + noun to mean less than we want or need of something. There aren't enough chairs for everyone. We haven't got enough money.

How do you say enough already? ›

Stop; that's enough. An imperative for one to stop doing what they're doing. Enough already! I've heard everything you have to say—now, I need some time to make my own decision.

When to say enough is enough quotes? ›

Enough Is Enough Quotes
  • He who knows that enough is enough will always have enough. ...
  • There comes a point in every man's life when he has to say: 'Enough is enough. ...
  • When it's time for me to walk away from something, I walk away from it. ...
  • There's only so far you can go before you say enough is enough.

What's the meaning of Enough said? ›

informal. used in speech to say that one understands what someone is telling him or her and no further information is needed. "Is he in good condition?" "Well, he ran in a marathon last month." "Enough said."

How is God more than enough? ›

The Hebrew word for God Almighty is El Shaddai – the God who is more than enough – more than sufficient. It means that He has the power to complete promises of blessings and prosperity.

When enough is too much? ›

The current situation has become burdensome or intolerable; this needs to stop.

What is the meaning of kind enough? ›

formal. used to make a request. Would you be kind enough to show me the way?

Is the quality of being good enough? ›

Adequacy is the quality of being good enough or great enough in amount to be acceptable.

Can't love you enough meaning? ›

The person seems to be saying that all affection falls short of what the object deserves.

Is it enough of or enough with? ›

Enough comes before nouns. We can only use enough of with an article, my/your/his etc. this/that i.e. a determiner. I haven't read enough of his writing to tell if he is any good.

What is good enough synonym? ›

adequate. adjective. good enough or large enough for a particular purpose.

Did well enough synonym? ›

What is another word for well enough?
properlysatisfactorily
sufficientlywell
acceptablydecently
alrightpassably
serviceablytolerably
59 more rows

What is a synonym for Had enough? ›

What is another word for had enough?
disgustedrepulsed
displeasedscandalisedUK
scandalizedUSabhorred
fastidiousoverwrought
queasysatiated
19 more rows

Is more than enough synonym? ›

Ample means enough—sufficient or adequate. It can also mean more than enough—plentiful or abundant.

How do you use good enough? ›

good enough for (one)

Sufficient to suit one's needs without needing to be perfect. I hope these snacks are good enough for our guests. This dress is good enough for me—I don't need anything fancy.

What means well enough? ›

: an existing fairly satisfactory condition.

What means great enough? ›

adjective. adequately good for the circumstances. “if it's good enough for you it's good enough for me” Synonyms: good. having desirable or positive qualities especially those suitable for a thing specified.

What means enough already? ›

phrase​mainly American​spoken. DEFINITIONS1. used for saying that you want something to stop. Enough already!

What is the opposite of not enough? ›

What is the opposite of not enough?
adequatesufficient
plentyaplenty
bounteousabundant
plentifulbountiful
copiousinexhaustible
8 more rows

How do you replace too with enough? ›

Too indicates that there is too much of a quality, or too much or too many of some object. Enough means that there is no need for more of a quality or object.
...
Here are some examples:
  1. She's too sad these days. ...
  2. I don't have enough sugar. ...
  3. You're driving too slowly!
  4. There are too many students in this class.
6 Mar 2019

Is more than enough correct? ›

Yes. 'More than enough' implies a surfeit on top of a surfeit. In other words a significant excess. 'More than required' is fainter praise, carries a meaning of the target just being exceeded and somewhat formal language as well, more suited to business than normal, everyday speech.

Videos

1. PARA meaning in English | Whats the Meaning of PARA | Translation, Definition, Synonyms and use
(Knowledge Base)
2. Migration Definition For Kids
(History Illustrated)
3. The Sacramento Kings Finally Have A Bright Future For 1st Time In 2 Decades | 2023 Playoff Bound?
(Wilson Sy)
4. Abandon Definition for Kids
(History Illustrated)
5. 🔴 Thunderstorm Sounds for Sleeping - 24/7 | Deep Sleep Sounds, Fall Asleep Fast, Beat Insomnia
(Pure Relaxing Vibes)
6. Teen wants to Haggle a Warning for going 116Mph - Sovereign Citizens Owned 197
(Ragical the Unhallowed Knight)
Top Articles
Latest Posts
Article information

Author: Mr. See Jast

Last Updated: 01/27/2023

Views: 6387

Rating: 4.4 / 5 (75 voted)

Reviews: 82% of readers found this page helpful

Author information

Name: Mr. See Jast

Birthday: 1999-07-30

Address: 8409 Megan Mountain, New Mathew, MT 44997-8193

Phone: +5023589614038

Job: Chief Executive

Hobby: Leather crafting, Flag Football, Candle making, Flying, Poi, Gunsmithing, Swimming

Introduction: My name is Mr. See Jast, I am a open, jolly, gorgeous, courageous, inexpensive, friendly, homely person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.